Citation aléatoire



« Je fuis celle qui me plaît, j'ai peur de ce qui m'attire, j'évite celle qui m'aime, je drague celles qui s'en foutent. »

L'Égoïste romantique - Grasset, 2005.

« Je découvre que pour rester amoureux, il faut une part d'insaisissable en chacun. »

L'amour dure trois ans - Grasset, 1997.

« On rêve d'un rêve. »

Au secours pardon - Grasset, 2007.

« Sans apprentissage de la douleur, le bonheur n'est pas solide. »

L'amour dure trois ans - Grasset, 1997.

« On reconnaît un homme amoureux à ce qu'il est fidèle sans le faire exprès, ni en tirer gloire. L'amour est ce truc qui rend la fidélité naturelle. »

L'Égoïste romantique - Grasset, 2005.

« Arrêter d'aimer, c'est encore pire que d'arrêter de boire. »

L'Égoïste romantique - Grasset, 2005.

« Les types n'arrivent pas à admettre qu'ils puissent rester toute leur vie avec la même femme. La solution est simple : il faut qu'elle soit bonniche et putain, vamp et lolita, bombe sexuelle et vierge effarouchée, infirmière et malade. »

Mémoire d'un jeune homme dérangé - Table Ronde, 1990.

« Il suffit de ne plus jamais décrocher quand ça sonne, et soudain l'on devient très important. »

Au secours pardon - Grasset, 2007.

« A force de faire semblant d'être amoureux, on le devient pour de vrai. »

Vacances dans le coma - Grasset, 1994.

« Je ne suis pas sûr d'avoir un coeur mais je suis certain d'avoir un corps qui bat. »

Au secours pardon - Grasset, 2007.

« La naïveté est l'opium des êtres blasés. »

L'Égoïste romantique - Grasset, 2005.

« L'amour est une botte de radis achetée à Tarascon et croquée sur un banc avec du gros sel. »

Vacances dans le coma - Grasset, 1994.

« Quand on a raté sa vie, il faut au moins essayer de réussir sa mort. »

Nouvelles sous ecstasy - Gallimard, 1999.

« L'avantage avec la nouveauté, c'est qu'elle ne reste jamais neuve. Il y a toujours une nouvelle nouveauté pour faire vieillir la précédente. »

99 francs - Grasset, 2000.

« C'est l'année de mes quarante ans que je suis devenu complètement fou. Auparavant, comme tout le monde, je faisais semblant d'être normal. »

Au secours pardon - Grasset, 2007.

« Il existe une zone de flou artistique entre le célibat dépressif et le mariage ennuyeux : baptisons-la bonheur. »

Nouvelles sous ecstasy - Gallimard, 1999.

« L'amour le plus fort est celui qui n'est pas partagé. »

L'amour dure trois ans - Grasset, 1997.

« La liberté, c'est être seul, jeune et inconnu. »

Windows on the world - Grasset, 2003.

« La beauté finit en laideur, le destin de la jeunesse est d'être flétrie, la vie n'est qu'un lent pourrissement, nous mourons chaque jour. »

L'amour dure trois ans - Grasset, 1997.

« On apprend par ses erreurs ; c'est pourquoi le succès rend idiot. »

L'Égoïste romantique - Grasset, 2005.

Parcourir les citations par œuvre



Le Top 10 des citations selon nos internautes



Soumettre une citation parmi les œuvres répertoriées



Bienvenue sur citations-beigbeder.com
Lieu d'inspiration et de réflexion ouvert à tous.

Abonnement à notre newsletter

 

Ce site recense à ce jour 210 citations parmi 10 œuvres (romans, nouvelle, essai) de Frédéric Beigbeder.
Mémoire d'un jeune homme dérangéVacances dans le comaL'amour dure trois ansNouvelles sous ecstasy99 francsDernier inventaire avant liquidationWindows on the worldL'Égoïste romantiqueAu secours pardonUn roman français
 
A propos de ce site

Ce site n'a aucune vocation commerciale et n'est lié, de près ou de loin, à l'auteur et aux maisons d'éditions le concernant.

Liens intéressants
Mémoire d'un jeune homme dérangé | Vacances dans le coma | L'amour dure trois ans | Nouvelles sous ecstasy | 99 francs | Dernier inventaire avant liquidation | Windows on the world | L'Égoïste romantique | Au secours pardon | Un roman français